Voici comment devenir invincible.

Publié le par Jimoni

Peut-être en ai-je déjà parlé ici ou là sur ce blog : la première loi de la stratégie, c'est d'ajuster ses moyens à la grandeur de l'objectif que l'on poursuit. De même, si vous voulez maximiser vos chances de vaincre, il est plus prudent d'ajuster nos objectifs aux moyens dont nous pouvons disposer. Comme le disait René Descartes, mieux vaut changer ses désirs plutôt que l'ordre du monde. Dans la même idée, mieux vaut changer ses objectifs que l'ordre du monde. Si vous ne pouvez pas accomplir vos objectifs, accomplissez d'autres objectifs, ne serait-ce qu'en attendant.

 

Cette simple philosophie devrait vous permettre de ne plus jamais connaître la défaite. En effet, si vous choisissez vos batailles et que vous ne prenez que celles que vous remporterez avec certitude, alors vous ne perdrez plus jamais.

 

L'exemple emblématique en la matière est Rickson Gracie. Sans doute est-il l'un des plus grands experts de ju-jitsu brésilien, peut-être même le plus grand, au vu de son palmarès : il demeure invaincu après avoir combattu plus de 400 fois en ju-jitsu, et reste invaincu avec un palmarès de 11 victoires en combat libre. Cependant, en ce qui concerne le ju-jitsu, sa série de victoires ne s'explique pas nécessairement par son talent. Ce palmarès a fait l'objet de controverses et certains ont décidé d'enquêter pour vérifier la véracité de cette invincibilité. Si la controverse demeure, une certaine vérité a émergé de ces recherches. Et il semble qu'en fait, la grande majorité de ses combats fut remportée sur des adversaires relativement faibles, du moins d'un niveau plus faible que celui de Gracie. C'est en partie pourquoi il put vaincre autant de combattants sans jamais être vaincu (en partie : il a également vaincu quelques grands adversaires, parfois parmi les meilleurs).

 

Ainsi, si vous voulez vaincre, il suffit de ne pas concentrer vos moyens sur des objectifs difficiles à atteindre, pour les concentrer sur les plus simples à réaliser. Néanmoins, je préfère vous prévenir : votre invincibilité sera sans valeur. Napoléon Bonaparte disait qu'à combattre sans péril, on triomphe sans gloire. Comment ne pas être d'accord ? Il est ordinaire de parvenir à vaincre plus faible que soi, mais il est extraordinaire de vaincre ce qui semblait impossible à vaincre.

 

Malgré tout, il y a du vrai à retenir de tout ça, en ce sens que la victoire nous est accessible quand on opte pour la facilité. Peut-être que c'est aussi comme cela qu'on peut accomplir nos objectifs les plus difficiles, en prenant les chemins les plus faciles, en divisant son grand objectif en une série de petits objectifs faciles à atteindre. Un homme a récemment gravi la Tour Montparnasse en escaladant sa façade. N'était-il pas plus simple de prendre les escaliers ?

 

Publié dans Réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article